16
décembre 2018

Habitat indigne : un nouveau dispositif de défiscalisation ajouté au PLF 2019

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
En réponse aux effondrements de trois immeubles dégradés à Marseille, Julien Denormandie, ministre délégué à la Ville et au logement auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a présenté un amendement au projet de loi de finances 2019, sur la réhabilitation de l’habitat ancien et dégradé en centre-ville. En complément des mesures prises dans la loi Elan, ce nouveau dispositif de défiscalisation "permettra de mobiliser l’investissement privé", assure le ministère. Seront éligibles : les acquisitions de logements anciens faisant l’objet de travaux d’amélioration, qui devront représenter au moins 25 % du coût total de l’opération dans les territoires connaissant une dégradation importante de l'habitat ancien. Ces opérations ouvriront le droit à une réduction d'impôt pouvant représenter jusqu'à 21 % du coût de l'opération. "Il apparaît indispensable d’apporter dès à présent une réponse à la dégradation du parc privé, via la mobilisation d’un outil fiscal puissant, incitant les investisseurs bailleurs, qu’il s’agisse de particuliers ou de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE