La CFTR rachète les cars VFD du Département de l'Isère

Mobilités
Outils
TAILLE DU TEXTE
Actionnaire à plus de 80 % de la Société d'économie mixte VFD et d’une flotte de 270 cars, le conseil départemental de l'Isère a cédé, le 20 avril, ses actions à la Compagnie française des transports régionaux (CFTR), société française de développement de CUBE, l’un des leaders privés européens de transports publics, propriétaire d'entreprises de transport en Europe, en Belgique, et dans les pays scandinaves. VFD devient une SA de droit commun. La vente au privé a été prononcée à l'unanimité lors de la délibération le 14 décembre 2017, la loi NOTRe ayant rendu cette cession possible, et le département n'ayant plus la charge des transports depuis 2017, compétence transférée à la région. Les 400 emplois et l’offre de transports aux Isérois sont "sauvés", dixit le département. Si les comptes semblent sortis de l’ornière, avec un chiffre d'affaires 2017 de 31 M€, la gestion de VFD a été, par le passé, épinglée par la chambre régionale des comptes. Les évolutions à venir seront assurées, indique Pierre Gimel, vice-président aux finances du département, ex-président du conseil d'administration de la SEM : (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

Banniere Traits Urbains 86 250