15
novembre 2018

Anru : "des moyens sans précédent" pour Grenoble

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) va pouvoir démarrer dans la métropole de Grenoble : 408 M€, dont 314 M€ uniquement pour l’habitat, sur les sept prochaines années sont fléchés vers les deux quartiers prioritaires et d’intérêt national des Villeneuves, et vers deux autres quartiers d’intérêt régional. "Les moyens réunis sont sans précédent pour changer l’image des quartiers et la vie de leurs habitants", se félicite le président (PS) de la métropole, Christophe Ferrari. Les collectivités versent 31 % de l'enveloppe totale, les bailleurs 14 %, la CDC 14 %, l'Anru 30 %, l'Anah 4 %, autres 9 %. Au programme de l'Anru 2 : près de 6 000 logements doivent être rénovés, dont 2 000 dans le privé. "Ce sont 130 opérations de toute nature qui sont programmés", indique Christophe Ferrari, rappelant l'ambition de faire des deux quartiers Villeneuves "le premier écoquartier populaire". Parmi les éléments notables de ce NPNRU, Christine Garnier, vice-président au logement à la métropole, retient "le plan de sauvegarde de la copropriété 130-170 de la Villeneuve de Grenoble, d'une ampleur assez exceptionnelle", soit 359 logements (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE