16
décembre 2018

PLUI de Marseille-Provence : l'avis sévère de la MRAe de Paca

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Dans un rapport publié le 25 octobre, la Mission régionale d’autorité environnementale de Provence-Alpes-Côte d’Azur (MRAe Paca) émet un avis* relativement sévère sur le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) du conseil de territoire Marseille Provence (18 communes). Cette instance, qui dépend du ministère de la Transition écologique et solidaire, pointe plusieurs carences du document voté le 28 juin dernier par la métropole Aix-Marseille-Provence.Les auteurs déplorent "le manque d’identification des secteurs notablement touchés par les évolutions envisagées". Ils regrettent également le manque de précision de la cartographie "qui ne permet pas une visualisation claire de la spatialisation des enjeux et des secteurs de projet du PLUI". Cette imprécision empêche une lecture claire des objectifs affichés par le conseil de territoire, notamment en matière "de consommation d’espace", "de préservation de la biodiversité et des paysages" et "d’articulation entre choix d’urbanisation et modes de déplacement, notamment en secteur périurbain".Dans le même esprit : "le manque de précision concernant le calcul du potentiel de densification sur le tissu urbain constitué ne permet pas d’évaluer précisément le besoin de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE