MRM ne jure que par le commerce

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
La stratégie de recentrage sur l’immobilier de commerce de MRM, initiée en 2013, a abouti le 30 janvier 2019, via la cession d’Urban, un immeuble de bureaux (8 000 m2), situé à Montreuil (93), pour un montant de 6,35 M€. Cette cession ne figure pas dans les résultats annuels de la foncière, présentés le 22 février. Un exercice marqué par la vente de Nova (10 600 m2 de bureaux, cédé pour 38 M€), à La Garennes-Colombes (92). MRM, dont le patrimoine s’élève à 164,7 M€ à fin 2018 (contre 199,6 M€ un an auparavant), a vu ses revenus locatifs baisser de 14,9 %, à 9,5 M€. Causes de cette diminution : la cession de Nova et "la baisse temporaire du taux d’occupation des commerces". A périmètre courant, le cash-flow opérationnel net progresse fortement à 2,4 M€ (+ 38,5 %). L’endettement net du groupe s’établit à 60,6 M€, contre 81,9 M€ à fin (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Sur le mÊme sujet