21
septembre 2019

Une arborescence de 112 logements à Montpellier

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Jean Nouvel pour le nouvel Hôtel de Ville, Massimiliano Fuksas pour le lycée Georges Frêche, Zaha Hadid pour le bâtiment des Archives départementales de Pierrevives ou encore le nouveau centre sportif et de bien-être Nuage conçu par le designer français Philippe Starck, Montpellier revendique pleinement son statut de vitrine architecturale. Le dernier né de cette éclectique collection, baptisé l’Arbre Blanc, a poussé dans l’imagination des architectes Nicolas Laisné, Manal Rachdi, Dimitri Roussel et du Japonais Sou Fujimoto, dont c’était la première en Europe. Inauguré le 19 juin, l’oeuvre est essentiellement résidentielle. Elle domine, du haut de ses 50 mètres, les quartiers Port Marianne et Antigone pour s’inscrire dans la tradition des "folies" montpelliéraines du XXIe siècle. Le projet, lauréat du concours Richter, compte 112 appartements répartis sur 17 étages. Le chantier s’est étendu sur trois ans et a mobilisé les promoteurs associés (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3