13
décembre 2019

Turbulences après la fusion des deux OPH vauclusiens

Logement social
Outils
TAILLE DU TEXTE
Première du genre entre deux offices publics de l’habitat (OPH) dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la fusion entre les deux OPH vauclusiens Mistral Habitat (bailleur social du département du Vaucluse) et Grand Avignon Résidences (GAR, bailleur de l’agglo du Grand Avignon) suscite des turbulences. Effective depuis le début 2019, l’absorption de GAR (6 200 logements) par l’office départemental (9 700 logements) avait pourtant été minutieusement préparée en 2018. La nouvelle organisation avait été ratifiée par les conseils d’administration des deux organismes sans polémiques. Les postes clés étaient restés dans les mains des dirigeants de Mistral Habitat avec à la présidence Jean-Baptiste Blanc, le vice-président (LR) du Département, et à la direction générale Philippe Brunet-Debaines, conforté à son poste par le nouveau conseil d’administration. Le président et le directeur de GAR avaient hérité de strapontins avec une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous