Fusion métropoles-départements : Nantes sort des discussions

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
"La réforme, telle qu’elle est proposée, n’est pas adaptée à la réalité de notre terri­toire". Le 1er octobre, au terme d’une réunion à l’Elysée, Johanna Rolland, présidente (PS) de Nantes Métropole, s’est retirée des discus­sions autour des projets de fusion entre métropoles et départe­ments. Celles-ci avaient démarré le 2 août par une rencontre discrète entre le président de la République, Emma­nuel Macron, et les représentants de cinq métropoles : Nantes donc, mais aussi Bordeaux, Lille, Nice et Toulouse. Depuis, les échanges portaient sur une réforme calée sur le modèle lyon­nais, avec une fusion des compétences sur le périmètre des métropoles en ques­tion. "Je ne veux pas de décalque du dispo­si­tif lyon­nais", a (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous