18
août 2019

Limoges : un stade fragile comme de la porcelaine

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
En projet depuis 2007, débutée en 2012, la restructuration du stade de Beaublanc, à Limoges, s’achève enfin après des années de complications, de malfaçons, et un surcoût de 10 M€. Reste à lui trouver un usage… Présenté initialement comme un élément central de la rénovation du quartier, au nord de Limoges, la restructuration de ce stade construit en 1947 devait se dérouler en deux phases. La première, prévue jusqu’à l’été 2014, consistait à porter la capacité de 9 800 à 14 000 spectateurs, à créer des loges, un restaurant permanent et des salles de réception, le tout en HQE avec réseau de chaleur biomasse, panneaux photovoltaïques et récupération des eaux de pluie, pour un coût de 52 M€ TTC. La deuxième phase du "stade (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3