Cayenne et l'EPFA Guyane présentent les enjeux du parc urbain de Palika

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Sur trois hectares, le projet de parc urbain de la ZAC Palika (15 ha) – développée dans le cadre de l’OIN Guyanne -, doit régénérer le corri­dor écolo­gique exis­tant entre Cayenne et Remire-Montjoly. La ville de Cayenne et l’EPFA Guyane ont présenté, le 28 septembre, les enjeux de ce "trait d’union entre les habi­tants des deux communes", expliquait Denis Girou, direc­teur de l’établis­se­ment public d’aménage­ment, et dont les travaux débute­ront fin 2018, pour une livrai­son prévue en 2020. "Il va désencla­ver le secteur, créer une connexion entre les quar­tiers et faci­li­ter la mobi­lité. C’est un espace ouvert, traver­sant et animé". Rodolphe Bard, paysa­giste, précisait à son tour : "construire sur un terri­toire marécageux présente des risques d’inon­da­tion et de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous