26
novembre 2020

Construction bois : vers un changement d’échelle ?

L'urbain
Outils
TAILLE DU TEXTE
A la question "La folie du bois : effet de mode ou tendance de fond ?", posée au cours du dernier Simi, le 13 décembre, au Palais des congrès, à Paris, les acteurs de l’immobilier ont livré plusieurs réponses, conscients d’être au début d’un long processus. Les perspectives sont belles si la filière se structure plus encore. Ce n’est un scoop pour personne : le secteur du bâtiment, même s’il se réinvente, peine à se défaire de sa mauvaise réputation en matière d’émission de CO2. "Si bien que chaque m2 construit représente une tonne de CO2 émis sur l’ensemble du cycle de vie de l’actif", indique Hélène Genin, déléguée générale de l’association BBCA. A travers la loi Elan notamment, qui fait suite à "une prise de conscience générale" et qui oblige à mesurer l’empreinte carbone des nouvelles constructions sur l’intégralité de ce cycle, les lignes bougent. Un peu. Selon l’Observatoire Climat-Energie, le secteur a, malgré (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT