05
juillet 2020

Les surcoûts sur les chantiers pointés du doigt par la Capeb

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) s’est réjouit qu’une partie de l’activité de l’artisanat du bâtiment ait pu reprendre avec le déconfinement. Elle rappelle tout de même que la situation n’est pas homogène sur tout le territoire et que la "hausse de l’activité connaît cependant de fortes disparités entre les régions". La confédération alerte sur l’absorption de surcoûts liés aux mesures sanitaires qui conduisent "de nombreuses entreprises à travailler à perte aujourd’hui compte tenu du refus de nombre de clients, notamment particuliers, d’en tenir compte". Si Patrick Liébus, président de la Capeb, confesse qu’il est "encore difficile de connaître avec certitude le montant exact de tous ces surcoûts", l’organisation a réalisé une première estimation et est arrivée à la conclusion qu’ils sont de l’ordre de 10 à 20 % en entretien/rénovation et de 10 % dans le neuf en moyenne. Dans (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112